Tanagra


Tanagra poète…Tanagra écrivain…Tanagra sculpteur…etc.

Tanagra poète
Un soupir d’Orient, qui exprime ses poésies arabes dans la langue de Molière…

Il les écrit de droite à gauche et les traduit de gauche à droite…
Il a inventé, entre autre, le participe futur et l’étoile bergère…
Il a mouillé les océans, et a surtout fait parler un jasmin…

Il tient à exprimer ses phrases en français telle qu’elles le sont en arabe question de dire qu’il n’y a pas de mariage impossible.

Tanagra résume l’Orient, rappelle sa bonté, ses charmes, sa poésie, sa générosité et sa joie de vivre d’autrefois ; constate sa dérive, sa tragédie et ses meurtrissures actuelles et imagine son agonie et sa mort inéluctable sur cette trajectoire qu’il a empruntée.

Dans son recueil « Rêve d’Orient », il suit l’Orient avec La fleur du bien, Générosité, Hérésie, L’Orient poilu, Rêve d’Orient, Les déshérités, Le Rafiot et La Vague, à la manière de Smetana dans le Moldau, de la source jusqu’à l’océan où il s’éteint.

Tanagra c’est aussi l’amour, avec une touche d’Orient, dans : Nomade, Clair Obscur, Ton parfum, A elle, Flagrant désir, Du fond des nuits, Je ne sais pas faire… Parmi tant d’autres.

Tanagra c’est surtout, des réflexions philosophiques, critiques et satiriques, avec un esprit libre et émancipé n’obéissant qu’à son libre arbitre, bien qu’il soit des fois admiratif de l’une ou l’autre personnalité qui l’ont marqué tel qu’Omar el Khayam.

Tanagra écrivain
Il vous parlera bientôt de l’Orient, celui de son enfance et de son adolescence. Des petites histoires, un peu à la manière de Marcel Pagnol. Il vous fera suivre
le chemin des sources de son grand-père et vous fera partager « la zouwada », collation des écoliers dont il n’a saisi que tardivement sa signification.

Tanagra sculpteur
Il façonne et sculpte des supports artistiques d’un genre original avec des matériaux de récupération, sur lesquelles il écrit ou grave ses poèmes. Il est attaché à
l’écologie, au recyclage et déteste le gaspillage. Et comme il le dit, « il donne à tout objet, aussi anodin ou ordinaire soit-il, une seconde et parfois une éternelle vie.

L’univers Tanagra
La galerie Clair Obscur est son lieu d’expression. Un espace artistique de 700 m² avec avec un véritable jardin suspendu babylonien de 300m², situé au cœur d’une cité dite ardente.